Budget : 10000 euros +/-

avril 21, 2009

Pour les amateurs de beaux bacs tanganika : ça se passe en Israël … la réalisation est magnifique , surtout l’ intégration des décors et modules « Back to Nature » ; Le budget total avoisine les 10000 euros rien que ça !!!

copyof4f3e1725

copyofimg_6115

Toutes les étapes du montage (en anglais) : http://www.cichlid-forum.com/phpBB/viewtopic.php?t=184519

Publicités

Oufff, après 3, 4 jours de stress, mes cichlidés vont un peu mieux, j’ai visiblement trop donné des nouveaux granulés que j’ai acheté la semaine passée (ils sont très vitaminés), du coup les poissons sont devenus très très craintifs au point de ne plus pouvoir m’approcher de l’aquarium…

Des news de ChrisJam, il bosse fort sur son nouveau bac, d’ici peu, je pense qu’il postera la suite de son montage!

Le nettoyage étant terminé , passons à la réalisation du décor en résine.

D’ abord , se procurer une plaque de frygolite , ici j’ ai utilisé un carré d’ 1 m/1 m et 50 mm d’ épaisseur; après découpes au cutter on place les différentes parties dans le bac pour ajuster.

img_7866

Je les ai collées en place à l’ aide de silicone , pour plus d’ épaisseur aux endroits ou l’ on veut plus de relief , on colle les chutes de la découpe avec un peu d’ imagination . Ensuite place à la sculpture , là, on laisse son âme d’ artiste s’ exprimer 🙂 même chose pour la suite lorsqu’ il s’ agit de finir la sculpture des formes à chaud , pour ma part j’ ai utilisé un décapeur thermique mais un bon briquet ou chalumeau à gaz fera l’ affaire ; cette opération à également pour but de durcir le polystyrène. On obtient rapidement çà :

img_7868

img_7869

Le moment de la mise en couleur est arrivé , on sort ses pinceau et ses tubes d’ acrylique et deux ou trois mélanges de divers gris plus tard la roche prend forme devant nos ptits yeux émerveillés 🙂

img_7880

Bien mettre deux couches pour remplir tous les interstices , une nuit de séchage puis on commencera l’ application de la résine .

Alors question résine , j’ ai eu du mal à en trouver par ici mais après quelques recherches j’ ai trouvé une bonne adresse sur liège (le nom du mag est sur les pots); c’est de la résine EPOXY de type alimentaire , c’ est à dire qu’ elle est neutre et ne risque pas d’ altérer la qualité de l’ eau, son but est de faire barrière entre l’ eau et le polystyrène qui est susceptible de diffuser une substance toxique dont j’ ai oublié le nom dans notre bac . Le nettoyage des outils / pinçeau etc ainsi que les bavures possibles sur les vitres se fait à l’ acetone.

img_7884

Petit conseil , mettre des gants en plastique car c’ est assez agressif comme produit , on mélange 67 gr du composant A avec 33 gr du B qui est le durcisseur et on applique ca vite fait comme un barbare avant que çà prenne , je dirait 30 à 40 min avant d’ avoir des difficulté à l’ étaler , donc gros pinçeau et barbouillage, bien en étaler partout… une fois sec , on remets une couche sur laquelle j’ ai saupoudré de sable de rivière histoire de donner un look encore plus naturel au décor.

img_7888

img_7892

Il convient ensuite de refaire tous les joints du pourtour à l’ aide du silicone spécial aquarium et de combler les fissures s’ il en reste pour étanchéifier le tout . je pense remettre une fois le tout bien sec encore une couche de résine histoire d’ assurer le coup… That’ s all folks !

A bientôt.

(web) Abrisousroche

avril 1, 2009

Un site à ne surtout pas rater, vous y découvrirez les réalisations d’une entreprise de passionnés!

Leurs projets sont tous aussi bluffant les uns que les autres… Bref si vous aimez les poissons et les beaux aquarium => http://www.abrisousroche.com

avant-refection

aquarium-irina

Voici le 1er article d’ une longue série dédiée à la réfection d’ un bac Malawi de 240 L .

Ayant déjà possédé un bac de cichlidés du Malawi il y à quelques années , Simon me parlant/montrant les siens , il n’ a pas fallu beaucoup de temps pour que le virus me reprenne …sur ce , j’ ai eu la chance de rencontrer Mr Henri Goffard (passionné de cichlidés bien connu de la communauté aquariophile belge) qui m’ a très gentiment offert un ancien bac de 240 L qui ne lui servait plus et trainait au fond de son jardin … Merci Mr Goffard ^^

Alors , on remonte ses manches et c’ est parti pour la remise en état de ce bac relativement vieux .En effet les marques du temps , du calcaire et de l’ usure sont bien présentes … voyons si l’ on peut en faire quelque chose de valable et digne d’ être exposé dans un salon…

Au programme :

  • nettoyage
  • réfections des joints et diverses réparations
  • renfort et esthétique des coins en aluminium
  • confection d’ un décor en polystyrène résiné
  • fabrication d’ un couvercle
  • fabrication d’ un support destiné à recevoir la bête
  • mise en eau et tests d’ étanchéité…on croise les doigts 🙂
  • accueil des petits pensionnaires 🙂 on a hâte ^^

Le bac arrive dans un sale état … va falloir frotter ! Autant faire cela sur la terrasse.

img_7858

… quelques heures de frottage / grattage / lavage / rinçage plus tard on en est la :

img_78612

On peut voir la graçieuse réparation au silicone noir (excellente idée je trouve…) ; je ne suis pas parvenu à l’enlever sans risquer une catastrophe; elle ne sera plus visible une fois le décor installé 🙂

On se procure du petit matériel pour les différentes réparations :

  • Acétone
  • silicone neutre spécial aquarium
  • colle extra forte « trans7 »
  • cornières en aluminium
  • etc…

voici les cornières :

img_7862

On rentre la bête pour coller et avoir un bon séchage … c’ est nettement mieux à 20°

img_7864

les coins sont protégés par du scotch de masquage afin d’ éviter les griffes dues aux futures manipulations … mais sans le masquage c’est du propre !!!

img_7867

On peut voir le polystyrène qui va servir à la fabrication du décor « naturel »; décor naturel car j’ aime recréer dans mes bacs un décor au plus proche de la réalité, donc on aura des roches et des souches naturelles qui s’ allieront parfaitement avec le fond résiné style roche de lave mais ce sera pour le prochain article ^^

A bientôt!