Budget : 10000 euros +/-

avril 21, 2009

Pour les amateurs de beaux bacs tanganika : ça se passe en Israël … la réalisation est magnifique , surtout l’ intégration des décors et modules « Back to Nature » ; Le budget total avoisine les 10000 euros rien que ça !!!

copyof4f3e1725

copyofimg_6115

Toutes les étapes du montage (en anglais) : http://www.cichlid-forum.com/phpBB/viewtopic.php?t=184519

Publicités

Voici l’ amélioration du décor de mon bac destiné à des cichlidés Mbuna’ du lac Malawi; Mbunas signifie « frappeur de pierre » , ce sunom est du à leur habitude alimentaire qui consiste à se nourrir des micro-algues présentes à la surface des pierres. ces poissons à caractère très territorial s’ approprie un territoire « garde manger » et le défendent , parfois même de façon assez virulente …

Le décor doit donc proposer un amoncellement de roches du sol jusqu’ à la surface et leur permettre d’ élire domicile dans de petites grottes ou anfractuosités .

Les plantes, élément qui n’ est pas nécessaire dans ce cas ci mais cela donne une touche de couleur agréable, doivent être liées/enracinées sur les roches car ils aiment particulièrement fouiller le sol , déraciner les plantes et changer le décor selon leur bon vouloir … on choisira dès lors des plantes solides telles que les Anubias et Microsorum qui s’ attachent sur les roches ou les racines de bois sans problèmes , d’ ailleurs ces plantes mises en terre finissent pas mourir assez rapidement.

Les racines et roches trouvées dans la nature doivent être brossées et bouillies avant d’ être introduites dans le bac.

voici comment j’ ai agencé tout cela :

img_7963

img_7964

img_7971

On continue l’ aventure ; le bac n’ ayant pas de couvercle on va en bricoler un , je me suis procuré un panneau de polycarbonate blanc en 3 mm d’ épaisseur et je l’ ai fait découper à mesures dans le brico du coin , ils sont sympa car c’ est les seuls qui ont accepté de faire les découpes … bref , j’ ai également trouvé des cubes en plexi pour faire des coins sur lesquels viendront se coller les plaques , la hauteur est de 6 cm car il faut remonter suffisament pour installer le tube d’ éclairage.

img_7909

le collage des coins en plexi puis après séchage , encolage des équerres de cotés pour rigidifier la structure et serres joints de rigueur pour que tout cela tienne le coup.

img_79121

img_7916

Voilà , une fois le tout bien sec , on regarde si les dimensions ont bien été prises… ça a l’ air d’ aller impec 🙂

img_7932petit

petit test avec l’ éclairage pour voir ce que ca donne… pas mal 🙂

Bon place au décor maintenant après plusieurs essais je suis arrivé à un résultat qui me satisfait , j’ ai réussi à dégoter une 50aine de kg de pierres de rocaille à trou sur un terrain plus ou moins « vague » , coup de bol car en mag spécialisé ils vendent/volent les gens au tarif de 5 euros le kg !!!

img_7950

Il faut faire bouillir tout ca après avoir brossé fortement les pierres afin d’ éliminer mousse et microorganismes qui y auraient élu domicile , j’ ai tué une casserolle mais bon …

j’ ai également trouvé des souches de bois intéressantes (en magasin cette fois) , ca passe à la bouillasse aussi tiens !

img_7882

img_7887

et quelques plantes de type microsorum qui seront fixées sur les racines en bois avec du fil (histoire de ne pas être déterrées par les futurs pensionnaires du bac; les cichlidés aiment fouiller le sol et déterrer tout ce qu’ils trouvent…)

Après plusieurs heures d’ échaudage de caillasse et de bois , plusieurs essais afin de disposer le tout de manière homogène et naturelle , voici le bac rempli :

img_7952p

img_7959p

Pas mal quand on repense à l’ état du bac le jour de son arrivée 🙂

Le chauffage RENA 200W est en place , les deux pompes SICCE  800L/h et 300L/h aussi et j’ ai lancé la filtration sur charbon actif quelques jours pour déjaunir la coloration de l’ eau due aux racines; le cycle de l’ azote est en cours et j’ attends impatiemment le fameux pic de nitrites pour pouvoir aller chercher les poisson et mettre un peu plus de vie dans le bac 🙂

A bientôt !

Il est temps de fignoler un peu le look de l’ engin , de camoufler les traces de calcaire impossibles à faire partir ( j’ ai testé divers produits industriels mais y a pas de miracle, le bac est très vieux et le calcaire s’ est bien imprégné dedans …) ; alors , étant donné l’ aspect des cornières métalliques aux coins du bac , j’ ai pensé continuer sur ma lancée en lui posant un habillage adhésif à l’ aspect inox brossé; tant qu’ on est dans le métal , autant y rester 🙂 j’ ai donc porté mon choix sur de l’ adhésif « Vénilia » aspect metal brossé du plus bel effet :

img_7899

Alors , pour appliquer ce truc de manière correcte , on découpe à la bonne taille au cutter, on asperge d’ eau et on pose petit à petit en raclant très fort à l’ aide d’ une raclette , çà fait partir les bulles d’ air et le résultat est très sympa !

Ici , masquage du filtre de droite :

img_7902

Finition de la face avant :

img_7901

Cela sort un peu du look commun des aquariums look bois ou adhésif noir 🙂

La résine étant sèche , et bien sèche , voici venu l’ instant fatidique du test d’ étanchéité :-s

Alors , on ressort le bac dehors car 200l d ‘eau dans mon appartement çà va pas le faire 🙂

img_7904

Et là , quelques litrons plus tard , force est de constater qu’ il n’ y a pas la moindre fuite 🙂 YESSSS … deux jours plus tard , toujours pas de fuite, je crois que c’ est bon , on vide et on rerentre la bête , puis direction le mag de brico pour acheter le matos qui va servir à fabriquer le support. Alors , pour passer pas trop cher (hé oui c’ est la crise pour tout le monde…), au menu  , bloc de 40 en bétons empilés , frygolite et planches pour mettre tout cela à niveau et un mousse spécial aquarium pour bien répartir le poids du bac sur toute la surface.

img_7921

Après quelques efforts et mesures …

img_7927

Le bac est en place, de niveau et il ne bougera plus 🙂

J’ ai récupéré un panneau de garniture pour cuisine laqué bleu pour fermer le support.

img_7926

L’ avant du support sera également fermé à la fin.

Passons au remplissage du bac , je me suis procuré du sable blanc de corail pour le fond , étant donné que ce bac sera un bac de cichlidés malawi , ce sable/gravier aide à faire monter le PH de l’ eau , donc àprès lavage et rinçage , on installe le tout et on rempli :

img_7930

Voilà , c’ est tout pour aujourd’hui 🙂

Prochaine étape , mise en place du décor et fabrication d’ un couvercle en polycarbonate blanc histoire de profiter un peu de l’ éclairage d’ ambiance le soir 🙂

Oufff, après 3, 4 jours de stress, mes cichlidés vont un peu mieux, j’ai visiblement trop donné des nouveaux granulés que j’ai acheté la semaine passée (ils sont très vitaminés), du coup les poissons sont devenus très très craintifs au point de ne plus pouvoir m’approcher de l’aquarium…

Des news de ChrisJam, il bosse fort sur son nouveau bac, d’ici peu, je pense qu’il postera la suite de son montage!

cichlids

Si vous êtes un peu dépassé quant à la nutrition de vos cichlidés, voici un commentaire écrit par atheris que je viens de lire dans le forum du célèbre site aquabase;

La nourriture commercialisée en animalerie de qualité, si elle est spécifiée « pour cichlidés du Malawi » est absolument sans danger, au contraire! La composition est étudiée pour répondre aux besoin de tes animaux, la forme « sous granulés » permet une bonne ingestion et une facilité de distribution et de conservation.

Inconvénient: les malawi mangent beaucoup et un bon granulé peut revenir vite assez cher! d’ou les popottes maison avec epinard, poisson blanc, crevette, spiruline…à faire soi meme et a congeler.


L’idéal etant bien sur d’offrir une alimentation adaptée, complète et variée. 
En quantité, des jeunes malawi peuvent manger deux fois par jour, la quantité consommée en une trentaine de secondes.

Apres tout dépend du volume du bac et surtout de sa capacité de filtration!! attention aux nitrates (pollution) fais de bons changements d’eau (la moitié toutes les semaines si tu peux). De cette facon tu auras de beaux malawi bien grands et forts qui te feront vite pleins de bébés.

*atheris

photos: africancichlids.org

 

bacte

J’ai acheté aujourd’hui un gros filtre bleu et un pack de cylindres en céramique question de conserver mes bactéries dans mon nouveau bac, voici en vrac quelques informations sur le sujet;

Le charbon n’a aucune utilité dans un filtre en fonctionnement « normal » du bac. 

Le charbon sert uniquement pour une filtration chimique par exemple à la suite d’un traitement médicamenteux. 

Par contre, pour un fonctionnement normale de l’aquarium
– de la ouate (coton blanc) 
– de la mousse (bloc bleu) 
– un support bacterien (nouille* ou bille) *cylindres en céramique voir photo

Si dans le filtre de l’aquarium il n’y a que de la ouate, la population de bacterie ne sera pas suffisante et disparaitra a chaque nettoyage ou changement de celle-ci.

+ bigben

L’ordre

Cela dépend de votre filtre, mais en général l’ordre est comme ceci, grosse mousse bleu, cylindre (poreux de préférence), ouate ou petite mousse.

Le nettoyage étant terminé , passons à la réalisation du décor en résine.

D’ abord , se procurer une plaque de frygolite , ici j’ ai utilisé un carré d’ 1 m/1 m et 50 mm d’ épaisseur; après découpes au cutter on place les différentes parties dans le bac pour ajuster.

img_7866

Je les ai collées en place à l’ aide de silicone , pour plus d’ épaisseur aux endroits ou l’ on veut plus de relief , on colle les chutes de la découpe avec un peu d’ imagination . Ensuite place à la sculpture , là, on laisse son âme d’ artiste s’ exprimer 🙂 même chose pour la suite lorsqu’ il s’ agit de finir la sculpture des formes à chaud , pour ma part j’ ai utilisé un décapeur thermique mais un bon briquet ou chalumeau à gaz fera l’ affaire ; cette opération à également pour but de durcir le polystyrène. On obtient rapidement çà :

img_7868

img_7869

Le moment de la mise en couleur est arrivé , on sort ses pinceau et ses tubes d’ acrylique et deux ou trois mélanges de divers gris plus tard la roche prend forme devant nos ptits yeux émerveillés 🙂

img_7880

Bien mettre deux couches pour remplir tous les interstices , une nuit de séchage puis on commencera l’ application de la résine .

Alors question résine , j’ ai eu du mal à en trouver par ici mais après quelques recherches j’ ai trouvé une bonne adresse sur liège (le nom du mag est sur les pots); c’est de la résine EPOXY de type alimentaire , c’ est à dire qu’ elle est neutre et ne risque pas d’ altérer la qualité de l’ eau, son but est de faire barrière entre l’ eau et le polystyrène qui est susceptible de diffuser une substance toxique dont j’ ai oublié le nom dans notre bac . Le nettoyage des outils / pinçeau etc ainsi que les bavures possibles sur les vitres se fait à l’ acetone.

img_7884

Petit conseil , mettre des gants en plastique car c’ est assez agressif comme produit , on mélange 67 gr du composant A avec 33 gr du B qui est le durcisseur et on applique ca vite fait comme un barbare avant que çà prenne , je dirait 30 à 40 min avant d’ avoir des difficulté à l’ étaler , donc gros pinçeau et barbouillage, bien en étaler partout… une fois sec , on remets une couche sur laquelle j’ ai saupoudré de sable de rivière histoire de donner un look encore plus naturel au décor.

img_7888

img_7892

Il convient ensuite de refaire tous les joints du pourtour à l’ aide du silicone spécial aquarium et de combler les fissures s’ il en reste pour étanchéifier le tout . je pense remettre une fois le tout bien sec encore une couche de résine histoire d’ assurer le coup… That’ s all folks !

A bientôt.

(web) Abrisousroche

avril 1, 2009

Un site à ne surtout pas rater, vous y découvrirez les réalisations d’une entreprise de passionnés!

Leurs projets sont tous aussi bluffant les uns que les autres… Bref si vous aimez les poissons et les beaux aquarium => http://www.abrisousroche.com

avant-refection

aquarium-irina